Accorder sa harpe

Dernière mise à jour : 19 août 2021

Tchaikovsky disait que le harpiste passe la moitié du temps à accorder son instrument, et l'autre moitié à... jouer faux !

Le bois de la harpe vit et évolue à chaque instant en fonction de la météo, l'hygrométrie et de l'évolution des mécaniques au fil du temps.


Par ce mouvement perpétuel, la tension des cordes et donc les hauteurs des notes se trouvent légèrement modifiées. La harpe se désaccorde.

Voici quelques principes de base pour s'en sortir au milieu de toutes ces cordes et tous ces sons !


Vérifier l'accord régulièrement une fois par semaine serait un petit minimum..!


Avoir le bon matériel :

Pour cela, il vous faut une clé d'accord (fournie avec la harpe) et un accordeur.

Des applications d'accordeurs existent et sont très efficaces (« SoundCorset Accordeur », ou «Pitched accordeur » sur Android).


En avant pour l'accordage!

- Monter les leviers mi-la-si afin d'obtenir la gamme de Do Majeur.

Pour rappel : le Mi se trouve à gauche de la corde bleue ; les La et Si sont les deux cordes blanches qui précèdent la rouge.

Vous pouvez aussi demander à vos enfants de monter les « leviers habituels ».


- Placez vous derrière la harpe

de façon à voir toutes les cordes et les chevilles correspondantes.


- Allumez l'accordeur et vérifiez sa fréquence

il doit afficher 440 Hz pour une harpe celtique, 442 Hz pour une harpe classique.

Si ce n'est pas le cas, aidez-vous des flèches « haut » et « bas » du boîtier pour la changer.


L'écriture des notes sur les accordeurs :

Les notes ou lettres qui s'afficheront sur l'accordeur seront soit en français (do-ré-mi-fa-sol-la-si-do), soit en écriture anglo-saxonne (A B C D E F G).

A = La - B = Si - C = Do - D = Ré - E = Mi - F = Fa - G = Sol.

Certains symboles peuvent également s'ajouter à ces lettres, ce sont les altérations bémols ou dièses (b ou #). Le bémol sonne plus grave que sa note associée, le dièse rehausse sa note.

Voici l'ordre du plus grave au plus aigu des notes avec leurs altérations les plus courantes :

C - C# (ou Db) - D - D# (ou Eb) - E - F - F# (ou Gb) - G - G# (ou Ab) - A - (A# ou Bb) - B - C


Si cela arrive, c'est que la corde est suffisamment désaccordée pour avoir changé de note ! Il vous faudra tourner la clé jusqu'à obtenir les noms des notes / lettres anglo-saxonne sans les altérations.


- Pincer une corde et regarder le cadran de l'accordeur :

Vérifier que la note marquée sur le cadran de l'accordeur correspond bien à la corde que vous souhaitez accorder.

Ex : Si vous avez pincé un Do, l'accordeur doit afficher C.


- Un curseur se met en mouvement :

S'il se déplace sur la gauche du cadran : le son de la corde sonne trop bas car la corde n'est pas assez tendue → il faut donc tendre légèrement la corde, en tournant la clé vers l'avant de la harpe.


Si le curseur se place à droite du cadran, la corde sonne trop haut car elle est trop tendue → il faut donc détendre légèrement la corde en tournant la clé vers soi.


Vérifier que l'accord soit bon en repinçant la corde jusqu'à ce que le curseur se place au centre du cadran. Selon les accordeurs, un voyant vert peut s'allumer.

Ex : Ici, nous avons un La un peu trop aigu. Il faut donc que je détende la cheville en tournant la clé vers moi.


Attention, les chevilles sont très précises et un léger quart de tour suffit largement en général !



Rappel :

Lorsque la harpe n'est pas jouée, les leviers doivent être baissés afin de détendre au maximum les cordes. Pour les mêmes raisons, les pédales de la harpe classiques doivent être mises au Bémol.


Pensez également à remettre la housse d'intérieur pour protéger la harpe des variations de température et à ne jamais l'entreposer près d'une source de chaleur ou de froid (fenêtre, radiateur, etc..).

158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout